"La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement ; elle leur apprend à être stupides."
- Carl Sagan
Forum - Les publicitaires et leurs basses oeuvres
De l'eau... qui pollue
Voir son profilTassie-devil
17 janvier 2007 | lien


Publicité mensongère de Cristaline : une campagne en eau trouble !
http://www.agirpourlenvironnement.org/
Paris, le 16 janvier 2007 : Depuis le 8 janvier, la filiale d’eau embouteillée Cristaline a démarré une vaste campagne publicitaire visant à promouvoir l’eau en bouteille plastique en dénigrant la qualité de l’eau du robinet. Cette opération de communication scandaleuse baptisée « Qui prétend que l’eau du robinet a bon goût ne doit pas en boire souvent » tente de réhabiliter la qualité de l’eau en bouteille plastique à l’aide de messages induisant le consommateur en erreur. Une fois n’est pas coutume, cette campagne a réussi le tour de force d’obtenir un avis défavorable du Bureau de Vérification de la Publicité et de passer outre. Agir pour l’environnement, le Centre national d’information indépendante sur les déchets (CNIID) et Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) réclament la suspension immédiate de cette campagne de publicité mensongère.

Agir pour l'Environnement se réserve le droit d’engager un référé heure à heure devant le Tribunal de Grande Instance de Paris afin d’obtenir l’arrêt de ce trouble manifestement illicite né d’informations mensongères pourtant portées à la connaissance de tous.

Alors que l’eau du robinet est parfaitement potable, contrôlée et de qualité comparable à celle des eaux embouteillées, la société Cristaline cherche à paniquer les consommateurs en réduisant l’eau du robinet à des nitrates, plomb et chlore, oubliant de fait sa propre composition rappelée sur les étiquettes de ses bouteilles, qui contient quelques uns de ces composés. L’eau embouteillée Cristaline est connue pour être captée dans les mêmes nappes phréatiques que l’eau du robinet.


Enfin, à l’heure où le prix du baril de pétrole dépasse les 70 dollars, la campagne publicitaire de Cristaline a de quoi choquer les défenseurs de l’environnement et les consommateurs. Tout en prônant une eau « pure » censée rassurer par sa qualité, la société Cristaline participe à l’épuisement du pétrole et au réchauffement climatique, et engendre des tonnes de déchets de bouteilles plastiques… qui pourraient être tout simplement évitées en buvant l’eau du robinet.
Cette campagne publicitaire irresponsable démontre également l'inutilité du BVP, géré par les publicitaires, et la nécessité de son remplacement par un organisme public indépendant, comme le réclame l'Alliance pour la Planète (voir http://www.lalliance.fr/45-Publicite-Et-Environnement ).

Pour s’opposer directement à cette publicité mensongère, les représentants associatifs organiseront le premier embouteillage de Cristaline en ramenant à la société plusieurs centaines de bouteilles d’eau jeudi 18 janvier à 10h devant son siège social (2 rue Courson – 94320 Thiais – RER C - Arrêt Pont de Rungis).
Voir son profilYannouWeb
18 janvier 2007 | lien
Saloperie !
Voir son profilLoubea
18 janvier 2007 | lien
[insulte modérée]!!!! c'est l'eau en bouteille qui est de la merde!!!
Voir son profilLaurent
18 janvier 2007 | lien
La prédation du bien commun par des entreprises qui le revendent à un prix exorbitant est inacceptable. Empocher de copieux bénéfices sur le dos des personnes de plus en plus obligées de passer par l'industrie de l'eau sous plastique pour se ravitailler est révoltant. Les conditions dans lesquelles ceci se passe, en particulier l'utilisation de la puissance du système publicitaire, sont douteuses et ont été évoquées dans le communiqué (d'ailleurs les embouteilleurs parlent-ils des poussières de plastique qui se détachent des bouteilles pour empoisonner l'eau ?). Tout cela doit être justement dénoncé et combattu publiquement. Je voudrais tout de même faire quelques remarques :

- La pollution de l'eau du robinet par les produits industriels (nitrates, pesticides, métaux lourds et mêmes molécules médicamenteuses) est avérée. En est-elle pour autant acceptable ? J'aurais aimé voir les défenseurs de l'eau du robinet également interpeller les pouvoirs publics sur cette question.

- Le tout-à-l'égout n'est pas non-plus une panacée en matière de préservation de la qualité de l'eau (voir le site eautarcie). J'aurais aimé voir les défenseurs de l'eau du robinet également interpeller les pouvoirs publics sur cette question.

- Enfin, le goût de piscine de l'eau du robinet n'est pas complètement étranger à la paranoïa anti-terroriste et l'adoption permanente du plan Vigipirate, imposant un triplement des doses de chlore dans l'eau. J'aurais aimé voir les défenseurs de l'eau du robinet également interpeller les pouvoirs publics sur cette question.

Mon souhait n'est pas d'atténuer ainsi le message des associations auteures du communiqué, mais plutôt de le compléter pour lui donner de la cohérence.
Voir son profilNrv
18 janvier 2007 | lien
http://www.lefigaro.fr/france/20070118.FIG000000012_nelly_olin_menace_cristaline.html

PROCÈS. Le ton monte dans la guerre que se livrent les promoteurs de l'eau du robinet dont la ministre de l'Écologie et la société Cristaline, qui produit de l'eau en bouteille. Hier, Nelly Olin a laissé planer la menace d'une action en justice contre l'entreprise.

Une campagne d'affichage lancée par Cristaline est à l'origine des tensions. Les messages en effet n'y vont pas par quatre chemins : « Qui prétend que l'eau du robinet a toujours bon goût ne doit pas en boire souvent ! » explique par exemple l'un d'entre eux.

« L'eau du robinet est contrôlée systématiquement, c'est une eau de qualité », rétorque Nelly Olin. « Je ne donne pas le droit à Cristaline de parler de la qualité de l'eau potable, sur laquelle ils ne se sont d'ailleurs jamais penchés » ajoute-t-elle. Le comité de déontologie du Bureau de vérification de la publicité (BVP) a donné un avis défavorable à cette campagne.
Voir son profilNiatnerob
18 janvier 2007 | lien
L'eau du robinet à un goût de chlore ?
Faites comme moi, réalisez l'expérience suivante : remplissez un flacon propre en verre (non bouché) avec votre robinet. Puis, mettez votre flacon une nuit au réfrigérateur avec juste à côté une bouteille en plastique de cristaline.
Le lendemain matin, demander à votre compagnon (ou votre compagne) de verser dans deux verre d'eau de façon aveugle de l'eau provenant des deux sources.
Dégustez, les deux verres, et si vous trouvez une différence, faites moi signe... Ensuite, entre une cristaline qui coûte 300 fois plus chère que l'eau du robinet, vous savez ce qu'il vous reste à faire (sans parler du plastique).
Enfin, dans cette histoire, le BVP a prouvé une fois de plus son inefficacité, puisqu'en dépit d'un avis défavorable (une première ?) les affiches incriminées ont bien été placardées dans l'espace public...
Voir son profilBelarfemook
18 janvier 2007 | lien
le BVP n'a qu'un avis concultatif, apres la marque fait ce qu'elle veut.
Voir son profilYannouWeb
18 janvier 2007 | lien
niatnerob a écrit:
L'eau du robinet à un goût de chlore ?
Faites comme moi, réalisez l'expérience suivante : remplissez un flacon propre en verre (non bouché) avec votre robinet. Puis, mettez votre flacon une nuit au réfrigérateur avec juste à côté une bouteille en plastique de cristaline.
Une bouteille d'eau non bouchée au réfrigérateur est une mauvaise idée : l'eau a tendance a absorber toutes les odeurs du frigo. Je vais vomir...
Laissez-la plutôt reposer pendant une heure (ou un peu plus si le goût de chlore est fort) à température ambiante, de préférence dans une carafe à large ouverture.
Voir son profilSchpetsi
18 janvier 2007 | lien
sinon y'a pas des carafes à filtres spéciaux pour filtrer l'eau du robinet? vous savez où ça se trouve?

un autre avantage pour l'eau du robinet: le fait de ne pas remonter les packs d'eau quand on habite au 3eme sans ascenseur..

si le BVP ne peut censurer les pubs, qui est sensé le faire? à part nous...?
Voir son profilTassie-devil
18 janvier 2007 | lien
Tu peux trouver des carafes filtrantes dans les magasins bio et dans pas mal de boutiques proposant des accéssoires ménager. Bien joué!
(on peut également y ramener les filtres usagés pour qu'ils soient recyclés)
Voir son profilTigwen
18 janvier 2007 | lien
He bien je ne serais pas aussi catégorique que vous quand à la bonne qualité de l'eau du robinet. Tout dépend d'où l'on se trouve en France. Personellement où je suis (en Mayenne) j'ai fais quelques expériences avec l'eau sur des graines qui permettent de tester un peu la qualité de son eau. He bien mazette, avec mon eau du robinet seule une graine sur 10 en moyenne germait (les autres restaient inertes ou pourrissaient carrément...). J'ai répété l'expérience plusieurs fois avec témoin (eau de pluie) et la même chose avec eau en bouteille. Y a pas photo vu l'effet sur les graines je ne boierais pas l'eau du robinet, la moyenne était de 5-6 graines avec eau en bouteille et 7à9 avec l'eau de pluie.

Je rejoins donc les remarques de Laurent . Il est évidemment intolérable de boire de l'eau en bouteilles de pétrole qui ont fait des centaines de km pour nous parvenir.
Mais notre rapport aux eaux grises, à l'agriculture et aux différentes activités qui polluent l'eau et obligent à la traiter à tout va est un réél problème. Tous ces pollutions (même à dose homéopathique) cumulées au court d'une vie auront forcément de graves conséquences.
Voir son profilYannouWeb
19 janvier 2007 | lien
En Belgique aussi, ça varie. Mais j'ai la chance d'habiter dans une zone de Bruxelles dont le captage pour l'eau courante ne se situe qu'à environ 3km (donc pas besoin de beaucoup de chlore pour la conservation lors du transport). En plus, il se situe sous le Bois de la Cambre, où il n'y a pas d'agriculture. Wink
Voir son profilNopub
19 janvier 2007 | lien
Photos prises cette semaine dans le métro...



Voir son profilKristo
19 janvier 2007 | lien
Cette campagne est vraiment lamentable, quand on sait la pollution engendrée par le transport de ces bouteilles et surtout, par le plastique, qui est l'emballage le plus polluant devant le métal, le carton et le verre.

Le comparatif avec l'eau du robinet est un comble de la part de cette marque, qui justement puise son eau dans les memes sources que l'eau du robinet de sa région.
Par ailleurs, le plastique des bouteilles peut avoir tendance à se diluer dans l'eau ce qui est plutot impropre à la consommation, voila pourquoi les restos servent toujours l'eau dans des bouteilles en verre.

Le BVP a "émis un avis défavorable" sur cette campagne, mais la marque est passé outre, voilà bien un signe que le système BVP ne fonctionne pas.

L'eau du robinet en France n'a pas mauvais gout étant tres bien filtrée, pour réduire l'usage du chlore (un peu moins depuis les attentats de 2001 mais bon), et si le gout ne plait pas il reste la possibilité de la filtrer au robinet ou en carafe (je conseille les filtres Brita, ca marche très bien et l'eau revient encore infiniment moins chère qu'en bouteille).

Mais le plus gros scandale est effectivement que dans nos pays où on a la chance d'avoir de l'eau pure, bon marché et en abondance au robinet, tant de gens se donnent l'obligation de faire comme s'ils n'avaient pas l'eau courante, aller chercher des tonnes de bouteilles en plastique au supermarché, après des centaines de km en camion, pour mieux ensuite les refiler à l'incinérateur.

Quelques photos de la manif devant Cristaline hier :



Le déversement de bouteilles en plastok...





Les grilles ont été bloquées toute la matinée, empêchant toute entrée et sortie de véhicules.



Une délégation composée des représentants des associations a pu rencontrer les responsables commerciaux et marketing de la société.

Voir son profilKristo
19 janvier 2007 | lien
Quelques articles de "20 Minutes", que vous pouvez commenter ici

Une pub jugée imbuvable par Eau de Paris

20 Minutes édition du 18.01.07

La bataille de l'eau inonde le terrain publicitaire. En réaction à deux publicités franciliennes en faveur de l'eau du robinet l'an dernier, Cristaline a lancé le 8 janvier une campagne d'affichage massive. Cette dernière a été attaquée hier en justice pour « atteinte à l'image » de l'eau du robinet par la société d'économie mixte Eau de Paris. Avec son slogan « Qui prétend que l'eau du robinet a bon goût ne doit pas en boire souvent », la pub s'en prend aussi à la composition de l'eau du robinet.

Eau de Paris et des associations de défense de l'environnement dénoncent, eux, le coût écologique de la production, du transport et du recyclage des bouteilles plastique. Même la ministre de l'Ecologie, Nelly Olin, a réagi, en qualifiant de « malhonnête » la démarche de Cristaline et en rappelant que « l'eau du robinet est contrôlée systématiquement ». La baisse des ventes d'eau en bouteille en 2006, pour la deuxième année consécutive, pourrait expliquer cette agressivité des vendeurs. Pourtant, Cristaline, l'une des moins chères du marché, est épargnée par cette érosion des ventes. La France serait l'un des plus gros consommateurs d'eau en bouteille d'Europe, alors que celle du robinet est une des plus contrôlées.

A Saint-Nazaire, Cristaline s'alimente à la même source que l'eau du robinet. « C'est de la mise en bouteille d'eau du robinet », s'insurge Anne Le Strat, présidente d'Eau de Paris. Pour calmer le jeu, André Santini, président du Syndicat des eaux d'Ile-de-France, le Sedif, propose un débat public à la télévision.

Sophie Caillat

©2006 20 minutes


Les chiffres :
0,0026 e Le prix moyen du litre d'eau du robinet à Paris.
0,17 e Le prix moyen du litre de Cristaline.
600 millions de litres d'Eau du robinet sont consommés chaque jour par les Parisiens.
1 % de cette eau du robinet est bue.
50 % de l'eau du robinet à Paris est de l'eau de source, le reste provient de la Seine et de la Marne.
200 millions de bouteilles plastique sont jetées et recyclées par an à Paris.



Un contrôle rigoureux de l'eau du robinet

20 Minutes édition du 18.01.07

« Nitrates, plomb, chlore », la publicité Cristaline prétend « rétablir certaines vérités ». S'il est vrai que l'eau du robinet contient ces substances, elle reste rigoureusement contrôlée et conforme à la réglementation. Le chlore est indispensable pour lutter contre les germes et les champignons. S'il laisse souvent un goût, celui-ci peut être réduit par une mise en carafe et une réfrigération de l'eau du robinet. Les pesticides, provenant de la pollution en surface sont réels, mais « les bouteilles plastique en contiennent aussi du fait des plastifiants », explique Claude Danglot, médecin et ingénieur hydrologue (CGT). « Les deux eaux transmettent des bactéries, qui entraînent une résistance aux antibiotiques à long terme », précise-t-il.

©2006 20 minutes

Bébés
L'eau du robinet à Paris n'est pas recommandée pour l'alimentation des nourrissons. Avec 20 à 25 microgrammes de nitrates par litre, son taux est supérieur aux recommandations sanitaires. L'Association française de sécurité sanitaire des aliments préconise en effet un taux inférieur à 15 mg/l. L'eau reste potable jusqu'à 50 mg/l.



Michel Joyeux : «La Marne et la Seine en fournissent la moitié»

20 Minutes édition du 18.01.07

Michel Joyeux, responsable qualité à la société Eau de Paris.

D'où provient l'eau du robinet à Paris ?

La moitié est prélevée dans la Seine et la Marne et « potabilisée », le reste est pompé directement dans les nappes phréatiques.

Qu'est-ce que l'eau dite « minérale naturelle » ?

C'est un statut particulier, dont la reconnaissance est donnée par l'Académie de médecine. A l'origine, c'étaient des eaux thérapeutiques vendues uniquement en pharmacie.

Et les autres ?

L'eau de source, beaucoup moins chère, provient d'une ou de plusieurs sources souterraines et représente la majorité des eaux en bouteille, comme la Cristaline. L'essentiel du coût est constitué par le transport, donc plus la nappe phréatique est loin du lieu de consommation, plus l'eau coûtera cher. Il existe aussi de l'eau « de table », rendue potable par traitement, comme celle du robinet.

©2006 20 minutes
Voir son profilCafardos
19 janvier 2007 | lien
Je comprends pas qu'on soit pas plus au courant de ce genre de trucs. Bordel, réagissons ! Ca devrait faire un scandale national !
Voir son profilYannouWeb
19 janvier 2007 | lien
J'ai toujours une bouteille d'eau avec moi dans mon sac. C'est de l'eau du robinet dans une bouteille de... Cristaline ! Smile
Voir son profilKristo
20 janvier 2007 | lien
Article du Canard enchaîné du 17/01/07 :

Voir son profilBug-in
22 janvier 2007 | lien
Citation:
Une bouteille d'eau non bouchée au réfrigérateur est une mauvaise idée : l'eau a tendance a absorber toutes les odeurs du frigo.


A mon avis la mauvaise idée c'est le réfrigérateur :p
Voir son profilYannouWeb
24 janvier 2007 | lien  [X]
Vu sur le net :






Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS