"Au fond, pour le capitalisme, la meilleure population, la plus réceptive, la plus docile et la plus enthousiaste serait une population complètement atomisée et infantilisée, dont les liens de solidarité seraient réduits à des échanges groupusculaires, fusionnels et festifs, une population dont les membres n'auraient plus en commun que le projet de jouir ensemble, de "s'éclater" infiniment, prisonniers béats d'un sybaritisme invertébé, c'est à dire d'un style de vie moralement anomique [sans valeurs], où l'atrophie de la dimension éthique serait compensée par l'hypertrophie de la dimension esthétique, où le but de la vie serait de "se faire du bien" à défaut de faire le bien."
- Alain Accardo, "Le petit-bourgeois gentilhomme", 2004
Forum - Décroissance
La Suède veut être le premier pays à se passer du pétrole
Voir son profilVejita
6 avril 2006 | lien
http://www.futura-sciences.com/news-suede-veut-etre-premier-pays-passer-petrole_8230.php

12/02/06

La Suède veut être le premier pays au monde à éliminer complètement le pétrole comme combustible, en se concentrant sur les sources d'énergie renouvelables.

"Notre dépendance à l'égard du pétrole devrait prendre fin d'ici 2020", a déclaré la ministre du développement durable, Mona Sahlin. Le projet visant à faire de la Suède un État sans pétrole est dirigé par un consortium d'industriels, universitaires, agriculteurs, constructeurs automobiles, fonctionnaires et autres. Ils feront rapport au parlement suédois dans quelques mois.

Le parlement suédois a déclaré que le projet visant à remplacer les combustibles fossiles par des formes renouvelables d'énergie était essentiel pour des motifs environnementaux et économiques. "Libérer notre pays des combustibles fossiles nous procurerait d'énormes avantages, à commencer par la réduction de l'impact des fluctuations des prix du pétrole, qui ont triplé depuis 1996", a expliqué Mme Sahlin.

La ministre a indiqué que la Suède mettrait en place les mesures suivantes : dégrèvement fiscal pour la conversion à des combustibles autres que le pétrole ; utilisation accrue des énergies renouvelables ; introduction de mesures supplémentaires en faveur des combustibles renouvelables ; accroissement des investissements visant au développement d'une "société renouvelable" ; et poursuite des investissements dans le chauffage par quartiers (généralement géothermique ou par biomasse).

"Mettre fin à la dépendance à l'égard du pétrole nous fournira de nombreuses opportunités de renforcement de la compétitivité, de développement technologique et de progrès. Le but est de nous libérer des combustibles fossiles d'ici 2020. À partir de cette date, plus aucun foyer n'aura besoin de pétrole pour se chauffer et plus aucun automobiliste ne sera obligé d'utiliser de l'essence en tant qu'unique option disponible. À ce moment-là, il y aura toujours de meilleures alternatives au pétrole", a-t-elle affirmé.

Parmi les autres acteurs clés de cette initiative visant à abandonner l'énergie basée sur le pétrole, l'on trouve l'Islande, qui a l'avantage de disposer d'importantes ressources géothermiques, mais qui espère doter son parc d'automobiles et de navires de moteurs à hydrogène d'ici 2050, et le Brésil qui vise à faire fonctionner 80 pour cent de ses moyens de transport avec de l'éthanol dérivé de la canne à sucre d'ici cinq ans.

L'UE n'ayant pas, pour le moment, de politique énergétique, chaque pays prend ses propres décisions quant à la voie à suivre et aux secteurs où seront concentrés les investissements de recherche en matière d'énergie. Certains ont indiqué que le retour à l'énergie nucléaire était un moyen de satisfaire "facilement" les besoins énergétiques et d'atteindre les cibles fixées dans le cadre du protocole de Kyoto sur le réchauffement climatique. Toutefois, l'UE a fixé des cibles en matière de recours aux sources d'énergie renouvelables, et son leadership dans ce domaine est mondialement reconnu.

La décision de la Suède fait de celle-ci le premier pays à se prononcer ouvertement pour un monde sans pétrole. Le pétrole bon marché, qui est l'un des fondements de notre civilisation moderne, a permis la production d'une électricité à faible coût, celle-ci ayant à son tour permis le développement de presque tous les types de technologies, outre les secteurs du plastique, de l'ingénierie et les laboratoires pharmaceutiques.

La Suède pourrait être l'un des quelques pays disposant d'un appoint en sources d'énergie suffisamment diversifié pour parvenir à renoncer au pétrole. Depuis 1994, la production industrielle en Suède a augmenté de 70 pour cent, alors que la consommation de pétrole des ménages et du secteur des services a diminué de manière significative et que la consommation industrielle de pétrole restait stable.

Actuellement, la Suède satisfait ses besoins en électricité principalement grâce à l'énergie nucléaire, hydroélectrique et d'autres formes d'énergie renouvelable. Les sources renouvelables assurent 26 pour cent du total de son approvisionnement en énergie. Par ailleurs, si la Suède a pris en 1980 la décision de renoncer à l'énergie nucléaire, elle possède encore des réacteurs en service.




commentaires succincts: on se rend bien compte en lisant et en s'y connaissant un peu que ce n'est qu'un effet d'annonce. Par exemple, ils comptent se passer des vols intérieurs ? et par quoi ils comptent remplacer le plastique ?
Voir son profilChester
6 avril 2006 | lien
Citation:
Actuellement, la Suède satisfait ses besoins en électricité principalement grâce à l'énergie nucléaire, hydroélectrique et d'autres formes d'énergie renouvelable.

Il me semble que la Suède avait commandé le premier réacteur EPR.

2ème remarque: les mesures d'incitation à consommer MOINS d'énergie sont au second plan.

Mais bon, on ne peut pas tout faire d'un coup, sans doute. C'est bien pour la Suède: ils ont l'avantage d'avoir une opinion publique sensibilisée, ce qui n'est qu'embryonnaire en France.

Citation:
Par exemple, ils comptent se passer des vols intérieurs ? et par quoi ils comptent remplacer le plastique ?

Il y a du monde qui se bouge là-dessus. De mémoire, un combustible obtenu par hydrolise (type hydrogène, fortement consommateur en énergie pour être produit). Côté plastiques, des matériaux de synthèse à partir de plantes, tout simplement.
Voir son profilMangeurVasquais
6 avril 2006 | lien
Citation:
grâce à l'énergie nucléaire, hydroélectrique et d'autres formes d'énergie renouvelable


Euh... chuis pas sûr d'avoir compris cette phrase, là... Euh... attends un peu...
Voir son profilNeon121
6 avril 2006 | lien
c est marrant de voire que les pays qui ont peut d interet dans le petrole essaie de l eviter.

En meme temp moi jai pas compris cette phrase "Actuellement, la Suède satisfait ses besoins en électricité principalement grâce à l'énergie nucléaire, hydroélectrique et d'autres formes d'énergie renouvelable. Les sources renouvelables assurent 26 pour cent du total de son approvisionnement en énergie. Par ailleurs, si la Suède a pris en 1980 la décision de renoncer à l'énergie nucléaire, elle possède encore des réacteurs en service"
a croire que c est tire d un hoax cette phrase.. efectivement. il y a telement d absurdite. Forcement, celon la phrase le pays tire majeur parti de l energie nucleaire alors qu elle y renonce depuis 1980. c est bizarre... (ou alors il est trop tard pour que je comprenne)...et d autres bizarerie comme indiques plus haut.


ps. Le nucleaire est selon moi, une solution moins pire que les autres. mais c etait juste le sens de la phrase qui me chagrinait.
Voir son profilBloups
7 avril 2006 | lien
moins pire que l'hydraulique et les éoliennes ? Euh... attends un peu...
Voir son profilTigwen
7 avril 2006 | lien
Et le solaire... et la maréemotrice...
Voir son profilAlphaaaah
17 avril 2006 | lien
bon je veu pas casser votre reve! mais bon pour une rampe de nuclaire il faudrai une eolienne tous les 500m (je me demande si c meme pas moin!) sur la cote atlantique (francaise) ! en sachant que sur central comme a catenome ya 4 rampe! (je precise je ss pas pro nucleaire).

mais bon pour les au moin 20 ans avenir je pensse que c'est pas la pire des solution. mais faudrai que letat se bouge pour agrandir les possibiliter d'ernergie renouvlable!

bon c sur les dechet c un probleme mais je prefert le nucleaire au petrole ou meme le charbon meme si maintenant la technologie permet de nouveau filtre a particule tres efficace. au niveau economie le nucleaire c le plus pratique (cela limit nos importation). imaginer si en se moment on avai aps le nucleaire cb on payerai lelectriciter ac l'augmentation des matiere premmiere !
Voir son profilTigwen
17 avril 2006 | lien
Nous sur-consommons l'énergie électrique. Certe les énergies renouvenables ne pourront pas remplacer la quantité d'énergie produite par le nucléaire.. mais cette même quantité nest pas utile...Nous n'avons absolument pas besoin de tant de quantité de kilowatts. Une simple réduction des consommations suffirait à ce que les énergies renouvelables soient viable (cela créérait environ 10 fois plus d'emploi en plus) . Un peu de bon sens simplement quoi.

Lire pour cela les résultats de l'étude qui vient de paraitre dans le cadre du week end anti-EPR, commandée par le réseau "sortir du nucléaire"

Voici le résumé en pdf ..mais l'étude est téléchargeable aussi complète
http://www.stop-epr.org/docs/courant-alternatif.pdf
Voir son profilKristo
17 avril 2006 | lien
Alphaaaah a écrit:
bon je veu pas casser votre reve! mais bon pour une rampe de nuclaire il faudrai une eolienne tous les 500m

Mais on ne parle pas de remplacer le nucléaire uniquement par des éoliennes. Il faut diversifier : éoliennes, marémotrice, hydraulique, solaire, géothermie, cogénération...
Si on mettait dans la recherche sur le renouvelable les moyens que l'état a mis dans le nucléaire, les progrès en terme d'efficacité énergétique seraient encore plus importants et le coût du renouvelable passerait illico presto en dessous des autres énergies.
Avec les 3 milliards d'euros prévus pour l'EPR, on pourrait créer 10 850 emplois directs, contre seulement 350 pour l'EPR, et produire deux fois plus de courant électrique. Voir http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-762444,0.html

Alphaaaah a écrit:
(...) au niveau economie le nucleaire c le plus pratique (cela limit nos importation).

Faux, l'uranium est entièrement importé, et n'est pas une énergie renouvelable.

Alphaaaah a écrit:
imaginer si en se moment on avai aps le nucleaire cb on payerai lelectriciter ac l'augmentation des matiere premmiere !

Le cout de l'électricité est sous-estimé par l'état, le cout du démantelement des centrales n'est pas pris en compte, c'est une des raisons pour laquelle la mise sur le marché des actions EDF a été un fiasco. On paiera ce cout plus tard, sans compter le cout environnemental pendant des centaines de milliers d'années, avec les déchets.
Les matières premieres non renouvelables voient leur prix monter en fleche, voila une raison supplémentaire de s'orienter vers le renouvelable.
Le prix de l'uranium n'échappe pas à la règle, il devrait connaitre une forte hausse dans les années à venir : voir http://www.dani2989.com/matiere1/uraniumprix.htm
Voir son profilAlphaaaah
17 avril 2006 | lien
toute a fai d'accord sur le faite qu'il faut diverssifier!
pour les emploie c tres impressionant! mais le probleme c'est que l'europe exige quon ouvre le marcher de lenergie ala concurence et si la droite veu privatiser (surment au prochaine election!) je voit pas pk une entreprise priver va se faire chier a 10000 employer et faire un ptite efort de recherche alors ke le nucleaire ormi les dechet et dementelment (qui eu sen foute dasn 60ans il aurrai changer d'adresse!)..
donc pour moin de nucleaire il faut soutenir les mec d'edf kil veule pas privatiser!


merci pour le doc sur l'uranium. je pensser que la france avait encor une mine d'uranium (dailleur yen a eu une qui a etait tres mal depoluer! mais sa c une autre histoire!)

mais bon (avis personnel) pour les 10 a 20ans avenir comme je le disait on devrat encor tourner au nucleaire!
le temps quon modifie deja notre materiel pour quil conssome moin! que des habitude rentre dans la vie courante aussi!
et puis le temps que les pouvoir politique reagisse!

mais bon faut se dire que c pas pire que le petrole ou le charbon (a courte duree)
Voir son profilKristo
17 avril 2006 | lien
Alphaaaah a écrit:
mais bon (avis personnel) pour les 10 a 20ans avenir comme je le disait on devrat encor tourner au nucleaire!

Ca c'est dans le meilleur des cas, si l'état décide dès maintenant de sortir du nucléaire. La sortie serait forcément progressive, et les centrales actuelles en ont encore pour 10 ou 20 ans de vie.
Dans le cas contraire, si l'état décide la construction de nouvelles centrales avec l'EPR, pour remplacer les vieilles, on est repartis pour 50 ans...

Alphaaaah a écrit:
mais bon faut se dire que c pas pire que le petrole ou le charbon (a courte duree)

la peste ou le choléra... qui sont de toute façon en fin de règne, donc, le problème ne se pose pas entre le nucléaire et le pétrole, mais entre le nucléaire et les autres énergies.

Au fait, ton prof de français, à l'école, il a été élevé près d'une centrale? Excuse moi, mais tu es très difficile à lire.
Voir son profilJeuf
17 avril 2006 | lien
Citation:
mais entre le nucléaire et les autres énergies.

Pas si simple..
au niveau de l'électricité, on la produit majoritairement dans le monde avec du charbon, puis du nucléaire. Dans le monde, en allemagne même, ou en france on reprend pour des décennies de charbon avec construction de GW de centrale à charbon...et personne dit rien.
J'avais fait une critique de la focalisation monomaniaque sur le nucléaire : http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=2456
pas de réponse
Voir son profilAlphaaaah
17 avril 2006 | lien
pour le charbon jai entendu parler de filtre a eau (je croit) et c'est filtre serai tres performent et ne rejeterai aucune particule mais au niveua co² je c pas! si sa continue il vont rouvrire nos belle mine de lorraine Wink

mais plus serieusement faudrait que l'etat develope une strategie au lont terme qui nous sortirai de l'ere du petrole du charbon en prioriter mais aussi le nucleaire qui au long terme nous laisse des incertitude au niveau du stockage..


Ps: desoler pour mais qualiter d'ecrivain! Comment ta deviener que ma prof de francais était Ukrenienne Wink
Voir son profilKristo
17 avril 2006 | lien
Désolé Alpha je ne te lirai plus, tu es illisible.
Voir son profilAlphaaaah
19 avril 2006 | lien  [X]
kris ta remarque etait indispenssable! sa aide beaucoup le mouvement!

dsl mais lors de l'ecriture de se post javais 30000 chose a faire sur l'ordi

dsl jai pas le temp de t'écire une version lisible

Samedi 26 avril: Appel à mobilisation nationale contre les écrans publicitaires numériques

Cliquez ici pour ajouter d'autres actions à l'agenda.

Pétition: Non aux télés géantes d'Epinal
Panneaux publicitaires plasma
[Lille] 69e action, Rue de Bethune
[Tours] Arrestations pour barbouillage au blanc d’espagne
[Tours] La pub serait-elle moins dangereuse en touraine ?
Abribus à Paris: L'arnaque JCDecaux continue
Procès d'un militant antipub à Toulouse
1re action du Groupe de Saint-Quentin-en-Yvelines
Et si on interdisait la pub à Paris ?
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Obstacles urbain:Decaux, Clearchannel etc souvent en faute
Le Monde: Le terrorisme publicitaire
Festival du cerveau disponible - Lille
Les 10 ans de STOPUB : et après ?

Big brother continue son avancée

2 avril: Le Publiphobe n°144 est disponible.

14 février: "Dans la boîte" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

11 février: 1 photo ajoutée dans Mobiliers urbains.

13 décembre: 1 photo ajoutée dans Presse.

1er juillet: 2 photos ajoutées dans Presse.

1er juillet: "Couloir piégé" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

6 mai: "Ici, un arbre" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

3 mai: "Pas de pub, des arbres ! Les anti-pub sur le periph" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

21 février: 1 photo ajoutée dans Antipub historique.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS